Clubhouse, l’app dont tout le monde parle

Crédit : Seana Redmond / Vogue.com

Ca jase dans la Silicon Valley ! Car l’appli Clubhouse, évaluée à 100 millions avant même d’avoir commencé, fait beaucoup parler d’elle. Mais qu’est-ce que c’est ?

L’APPLI LA PLUS VIP

  • Twitter c’est les mots, Insta les images, Facebook les visages et Clubhouse… la voix. Créé par Paul Davison et Rohan Seth, ce réseau social est basé uniquement sur la parole. Comme pour Houseparty (vous vous rappelez ?), vous pouvez entrer et sortir de « pièces » où se déroulent des conversations et y prendre part ou non – rien d’obligatoire. Les salles sont de tailles diverses, de l’amphi au petit coin à deux, avec possibilité de « fermer » la pièce. 
  • Les discussions, elles aussi, varient : des sortes de TED Talks, des questions-réponses, des bavardages informels, ou même des auditions..! La nuit, Clubhouse peut même revêtir des airs de bar clandé… Le fait que tout soit audio permet d’utiliser Clubhouse en fond sonore, comme un podcast, sans mater son écran en permanence. Et ça, c’est bien.
  • Ce qui a contribué à sa notoriété, c’est qu’on y trouve des gros noms de la tech comme des célébrités : Oprah, Drake, Ashton Kutcher, Chris Rock ou Jared Leto, entre autres, traînent sur le réseau. Il y a aussi de l’activisme (Van Ness, commentateur politique de CNN, fait aussi partie du casting), beaucoup d’opportunités de networking et l’app fait beaucoup de place aux voix noires. On applaudit.

FOMO & FACHOS

  • C’est l’appli FOMO par excellence. Déjà, parce qu’elle est sur invitation uniquement pour le moment et qu’y rentrer rappelle la queue devant le Silencio de la grande époque. Ensuite parce que tout se joue en direct ; soit vous êtes dans la bonne salle au moment où Virgil Abloh y prend la parole, soit… ben, ça n’aura jamais existé pour vous. On appelle ça « l’urgence du cool ».
  • En revanche, dans son concept même, on sent que ça pourrait glisser puisque les conversations ne sont ni enregistrées, ni modérées. Des célébrités ont été prises à partie, des insultes proférées, de la désinformation répandue sans que personne n’ait eu vraiment le contrôle : ce qui est sur Clubhouse reste dans Clubhouse… et disparaît ensuite. Twitter est donc devenu l’arrière base de l’app où se retrouvent les membres pour débriefer, noir sur blanc, les discussions houleuses de la veille. 

En tout cas, ne cherchez pas, pour l’instant c’est une version beta avec une liste d’attente longue comme le bras. Alors oui, on a envie de « faire partie du club » et de voir ce qu’il y a dedans, mais honnêtement, on se pose aussi la question : a-t-on vraiment besoin d’un nouveau réseau social aujourd’hui ? Une vie sociale, ça nous irait mieux en fait. Rendez-nous la vie sociale ! 

VOIR D’AUTRES ARTICLES

Que des bonnes nouvelles !

Crédits : Preen Marre de ne lire que des trucs angoissants et de vous retrouver en PLS à cause de l’actualité ? A l’instar de beaucoup d’autres médias, le journal Le Monde vient de lancer sa newsletter quotidienne garantie sans bad news ! Le Fil Good, comme son nom...

Snackez healthy !

Ok, vous vous êtes lancé.e dans une semaine detox et là, vous avez juste envie de vous venger sur un paquet de chips saveur poulet ? Tenez bon, on a la solution : la barre ultra gourmande mais carrément saine signée Gang, soit un « brownie » coco cacao à la pâte de...

The Artist’s Way, le livre pour débloquer votre créativité

Le sachiez-tu ? 32% des ventes de livres en France sont des bouquins de développement personnel. Un tiers d’entre nous a donc besoin/envie de débloquer des choses en soi - nous y compris…  L’un des livres réputés les plus transformatifs de l’histoire du genre, c’est...