Se couper la frange est-il le signe d’un pétage de plomb ?

C’est la question que pose à juste titre un article de The Atlantic. Si le confinement a clairement amplifié le pétage de cable traduit capillairement, il y a aussi fondamentalement quelque chose de radical dans le geste de couper court et de se barrer le front d’une masse de cheveux. Ça donne clairement du style mais aussi à réfléchir… D’ailleurs, si l’idée vous titille, faites d’abord ce test pour vous assurer que vous n’avez pas juste besoin d’un psy, plutôt que d’une coupe.

VOIR D’AUTRES ARTICLES

Le sandwich culte de Julien Sebbag

Dans sa nouvelle adresse Micho, le chef Julien Sebbag met les petits plats dans... le pain, avec des sandwichs super bien ficelés. Si vous ne pouvez pas vous y rendre ou vous faire livrer ses casse-croûtes collector (200 par jour, c’est tout !), voici la recette de...

Fauteuils de télébureau : votre dos vous dira merci !

Bientôt un an que votre salon est devenu votre bureau. Et vu la situation, il risque de le rester encore un bout de temps. Pour vous éviter un avachissement prolongé dans le canapé, très mauvais pour votre dos, on vous a sélectionné trois fauteuils très cool pour...

Aidons les étudiants dans le besoin !

Ecotable, qui a déjà distribué 30 000 repas aux soignants pendant le confi1, remet le couvert pour les étudiants dans la dèche cette fois. Avec une paupérisation galopante due au Covid, les jeunes déjà précaires sont très touchés (voir cette vidéo Brut). L’asso lance...

I Miss My Bar

I Miss My Bar

Si la vie d’avant vous manque avec ces conversations trop fortes dans des bars au sol qui colle...

Share This

Share this post with your friends!