Deliveroo du mal ?

Quel avenir nous réserve la livraison de repas ? Après son boom pendant les confifis, elle est passée de 1 à 10% de parts de marché en France et les dark kitchens lèvent des millions. Problème : le modèle de ces usines à food qui envoient indistinctement couscous, tacos ou choucroute de la mer (si, si, on vous jure) est souvent prédateur… voire inviable. Pas que la livraison soit mauvaise en soi, mais qu’il lui faut un modèle vertueux.

Celui fondé sur des expériences de restauration nomades mais incarnées et durables. Des bright kitchens en somme, comme ONA et ses paniers de haut vol signés par des chef.fe.s (dont le dernier par Sarah de TopChef, à déguster en regardant… Sarah sur M6), Tiptoque et ses menus de toques célèbres à domicile ou le site de livraison éthique Resto.paris qui font prendre conscience que la livraison est un luxe qui doit être correctement rémunéré. Pour que livraison rime avec raison.

VOIR D’AUTRES ARTICLES

Les pasta à la vodka trop bonnes

Elles sont devenues cultes en très peu de temps et ont fait de leur créateur, Dan Pelosi alias Grossy Pelosi, un cuistot reconnu de la Passion Economy. Il faut dire que cette recette de sauce tomate à la vodka est démente, hyper facile (se fait en un shot) et que...

La hype vaccinale

Qui l’eut cru qu’un jour un nom de big pharma soit l’ultime coolitude ? Sur TikTok, on voit apparaître une étrange tendance : le complexe de supériorité Pfizer, qu’on peut résumer en une phrase Only hot people get the Pfizer vaccine. Pourquoi cet élitisme sanitaire ?...

Une veste airbag pour pédaler safe

Petit bijou de technologie et vrai coup de génie, la veste connectée Cirrus devrait rassurer pas mal d’entre nous quand il s’agit de pédaler en ville au milieu des voitures. En effet, sous son look cool haute visibilité se cache un airbag qui se gonfle en 0.08...

Share This

Share this post with your friends!