Attention, compet’ de bureaux

Pour faire revenir les gens au bureau, les boîtes tech américaines se sont lancées dans une nouvelle compet’ : c’est à qui aura les espaces les plus optimisés pour le travail “hybride”, tout en restant les plus cool possibles.

 

Fini les open spaces, place aux petits villages

Chez Salesforce et Spotify, on arrête les grands open-spaces et les bureaux attribués : on raisonne en neighborhoods, comme  dans une ville, avec des zones dédiées à chaque équipe pour faciliter les échanges.

 

Des meubles à la croisée d’IKEA et de Lego

Le mobilier est devenu plus léger et modulaire, pour favoriser la reconfiguration des espaces en team-pods selon les besoins. Chez Google, il y a même des cloisons gonflables qui surgissent à la demande pour créer des espaces privés.

 

Les salles de réunion “feu de camp”

Chez Google encore, les nouvelles salles de réunion sont appelées Campfire et Facebook a créé des Outdoor meeting rooms sous des tentes. L’idée est de s’y rassembler en cercle en mixant employés présents et à distance, grâce à des écrans géants.

  • Twitter
  • Facebook
  • Gmail
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
  • Gmail
  • LinkedIn

 

Après les office managers, les “head of dynamic work”

Pour accompagner ces évolutions, un nouveau job est en train de voir le jour : après les Office Managers, voici le…Head of Dynamic Work. Son rôle ? Mettre en place un environnement propice au travail hybride, en utilisant au mieux les espaces disponibles. Il analyse toutes les données du bureau pour mieux optimiser l’espace et fluidifier les infos pour les équipes en télétravail.

 

Quelques billes pour essayer de convaincre votre DRH….envoyez lui cet article du NYTimes qui décrit les nouveaux bureaux de Google ! 

 

VOIR D’AUTRES ARTICLES

Les linguine alle vongole bien relevées

On touche en un coup de fourchette, aux deux rives de la Méditerranée ! Twistées à la harissa, ces linguine alle vongole qu'on connaissaient sages explosent soudainement en bouche. Ça se cuisine en un rien de temps, ça pique juste ce qu'il faut et ça se mange même un...

La méthode “Airbnb” ou la mort annoncée des bureaux

Voici quelques maisons dans lesquelles Brian Chesky, le fondateur d’Airbnb, va habiter cette année. "À partir d’aujourd’hui, je vis sur Airbnb. Je vais rester dans une ville différente toutes les deux semaines" : c'est ce qu'à récemment annoncé celui s'est déjà...

​Télétravailler peut faire baisser vos impôts

Bon... Semaine pro’, on fait notre déclaration d’impôts ! Surtout que cette année, il y a une p’tite nouveauté qui pourrait vous motiver : certains frais liés au télétravail peuvent être déduits, eeeeh oui ! Factures internet et de tel', fournitures, encres...

Share This

Share this post with your friends!