Quand les Big Tech se mobilisent pour l’Ukraine

On ne sait pas qui a eu l’idée de génie en premier, entre les client·es d’Etsy, Uber ou Airbnb. Mais depuis le début du conflit, des particuliers font parvenir des dons en direct aux Ukrainien·nes : en “louant” un appart à Kyiv, en “achetant” de l’artisanat ou en offrant un “trajet VTC” aux réfugié·es. Au point de pousser ces Big Tech à détourner leur business plan pour s’improviser en plateformes caritatives. Et le bilan est impressionnant :

15 millions de dollars.
C’est la somme amassée pour les Ukrainien·nes via Airbnb. En moins de 2 semaines et dans le monde entier, des utilisateur·ices de la plateforme de location ont réservé plus de 400 000 nuitées dans des logements particuliers en Ukraine. Et renfloué ainsi les porte-monnaies des hôtes de la région.

  • Twitter
  • Facebook
  • Gmail
  • LinkedIn

2 millions d’oeuvres virtuelles. C’est la contribution des client·es de la plateforme Etsy. Les artistes n’ayant plus la possibilité de livrer leurs créations, le site de vente en ligne propose d’acheter des oeuvres numériques via son onglet “digital files” + une annulation des frais d’inscription et de transaction pour tous les prestataires ukrainien·nes..

Trajets illimités. C’est la mesure mise en place par Uber. Depuis le 2 mars, le spécialiste des VTC opère des courses gratuites entre la frontière ukrainienne et les deux villes polonaises les plus proches, Lublin et Rzeszow. Récemment, l’entreprise a également annoncé avoir payé une avance (sans obligation de remboursement) à ses chauffeurs ukrainiens.

Les smartphones et la Tech, plus forts que les balles ?

 

 

 

 

VOIR D’AUTRES ARTICLES

Les linguine alle vongole bien relevées

On touche en un coup de fourchette, aux deux rives de la Méditerranée ! Twistées à la harissa, ces linguine alle vongole qu'on connaissaient sages explosent soudainement en bouche. Ça se cuisine en un rien de temps, ça pique juste ce qu'il faut et ça se mange même un...

La méthode “Airbnb” ou la mort annoncée des bureaux

Voici quelques maisons dans lesquelles Brian Chesky, le fondateur d’Airbnb, va habiter cette année. "À partir d’aujourd’hui, je vis sur Airbnb. Je vais rester dans une ville différente toutes les deux semaines" : c'est ce qu'à récemment annoncé celui s'est déjà...

​Télétravailler peut faire baisser vos impôts

Bon... Semaine pro’, on fait notre déclaration d’impôts ! Surtout que cette année, il y a une p’tite nouveauté qui pourrait vous motiver : certains frais liés au télétravail peuvent être déduits, eeeeh oui ! Factures internet et de tel', fournitures, encres...

Share This

Share this post with your friends!