Les femmes qui vont faire 2021

En politique, food, science, arts et plus encore, nous avons dressé notre liste des héroïnes de l’année et de celles sur qui nous prenons des paris pour 2021. Future is female !

PS : cette liste est non-exhaustive, of course… Impossible de tout rentrer ! Nous vous invitons à consulter également les autres chouettes classements, comme celui de Fast Company, et à nous faire parvenir vos girl crushes persos par mail.

  • Twitter
  • Facebook
  • Gmail
  • LinkedIn

Patrisse Cullors / Crédit : Variety

ACTIVISME

Une année confinée et, bizarrement, une année dans la rue à manifester. Déjà grâce à Patrisse Cullors du mouvement Black Lives Matter, qui a su faire évoluer les mentalités aux US et, par ricochets, partout dans le monde. En France, c’est encore et toujours Assa Traoré qui se bat pour faire justice à la mort de son frère, contre la violence policière et le racisme systémique. On salue le travail de Lauren Bastide, super capitaine du néo féminisme, de l’asso Safe Place qui fait la place aux femmes et de Tay Calenda, photographe au front de chaque manif et collage d’affiches anti-féminicides. Dans un genre plus soft power, on apprécie l’Insta de Aimee Renault (Coolest Girls are Green) qui rappelle à raison que tout est politique, de votre conso à votre popote.

 

  • Twitter
  • Facebook
  • Gmail
  • LinkedIn

Genesis Belanger / Crédit : Arsenal Contemporary

ART

On n’a pas pu aller au musée cette année, mais on a retenu les installations ironiques très pop modernes de Genesis Belanger, en porcelaine et béton teintés de couleurs pastels, et le food art d’Inès Mélia, qui arrive à rendre mélancolique un oeuf au plat. 

 

  • Twitter
  • Facebook
  • Gmail
  • LinkedIn

Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel / Crédit : Olivier Metzger

ART VIVANT

2020, année de (La) Horde. Incontestablement, cette troupe de danse contemporaine basée au CDN de la ville de Marseille a dominé la scène (quand il y en avait) avec Room with a View, sa création au style post-apocalyptique très Balenciaga by Demna, reprise partout jusque sur les réseaux. On élit donc Marine Brutti, brillant tiers féminin du trio fondateur, notre woman of the year.

 

  • Twitter
  • Facebook
  • Gmail
  • LinkedIn

Sima Sistani / Crédit : Michelle Drewes

BUSINESS

Sima Sistani, fondatrice de l’appli Houseparty, a eu une bonne année, merci… Nous avions repéré quelques femmes d’affaires nouveau genre pour mettre fin au mythe de la girlboss dans cet article. On soutient aussi à fond le travail d’Insaff El Hassini, juriste fondatrice et directrice de Lean in France, créatrice du podcast Ma Juste Valeur, qui milite pour l’empowerment des femmes dans les entreprises et les institutions.

 

  • Twitter
  • Facebook
  • Gmail
  • LinkedIn

Suzanne Lindon / Crédit : Nathaniel Goldberg

CINÉ

Évidemment, on est toujours aussi à fond sur Adèle Haenel, Céline Sciamma et Aïssa Maïga, les femmes fortes du ciné français. Mais on parie aussi sur la jeune Suzanne Lindon, fille de au charme fou et au gros potentiel, et sur la belle Zita Hanrot qu’on rêve de voir plus à l’écran. Big up aussi à Marina Foïs, toujours aussi moderne et percutante, particulièrement dans l’entretien récemment accordé aux Inrocks.

 

  • Twitter
  • Facebook
  • Gmail
  • LinkedIn

Sophie Lou Jacobsen / Crédit : Domino

DESIGN

Ah la la, trop de nanas géniales dans le design ! Déjà, l’architecte d’intérieur Marion Mailaender, dont tout Paris aura découvert le talent cet été en visitant Tuba, le resto-hôtel à flanc de rocher marseillais. Et puis des tonnes d’objets du désir, comme les bulles colorées d’Helle Mardahl, le mobilier ondulant de Garance Vallée, les vases purs de Julie Boucherat chez Mano Mani, ceux sculpturaux de Simone Bodmer Turner. En petites nouvelles, on parie sur les bijoux et bougies (si, si) aux formes cyber-tribales de Hannah Jewett et sur le travail du verre de Sophie Lou Jacobsen, dont on rêve de s’offrir une carafe.

 

  • Twitter
  • Facebook
  • Gmail
  • LinkedIn

Sohla El-Waylly / Crédit : DeSean McClinton-Holland

FOOD

C’est l’année de Sohla El-Waylly, ex-exploitée de Bon Appétit devenue LA star de l’année, avec des vidéos à près de 3 millions de vues – et on s’en félicite parce qu’elle est géniale. Dans nos chouchoutes vidéos, on aime beaucoup celles de June Xie pour Delish.com et celles de la roumaine Carolina Gelen sur Instagram. Sinon, la food est devenue politique ; qui mieux que Sophia Roe, Tara Thomas ou Jenny Dorsey pour le prouver ? On a aussi trinqué cette année avec Leslie Kircchoff alias Disco Cubes et Julia Bainbridge qui ont redonné leur lettres de noblesse aux drinks, y compris sans alcool. Dans notre boule de cristal à trends pour l’an prochain, on a repéré pas mal de douceurs dans ce monde de brutes : les desserts de Natasha Pickowicz, les trésors visuels de Balbosté (Charlotte Sitbon et Sayaka Kaneko), les gâteaux arty d’Andrea Sham, les cookies on delivery de Zelikha Dinga alias Caro Diario, la boulange fashion de Paris Starn, les pâtisserie vegan de Sarah Hardy aka Hebe Konditori

 

  • Twitter
  • Facebook
  • Gmail
  • LinkedIn

Elsa Majimbo / Crédit : Khadija Farah pour le New York Times

HUMOUR

Étant donné qu’on a passé l’année sur Instagram, c’est forcément là qu’on a trouvé nos stars du comique. En France, on remercie infiniment Marie Papillon, Laura Felpin, Sarah Bejaoui, Lison Daniel aka Les Caractères, Alice Moitié et Julie Mamoumani dite Mamouz, de nous avoir changé les idées avec autant de talent. On s’incline aussi devant les délires de l’Américaine Lauren Servideo et la sagesse hilarante de la Kényane Elsa Majimbo.

 

  • Twitter
  • Facebook
  • Gmail
  • LinkedIn

Mona Chalabi / Crédit : Daniel Dorsa pour le British Vogue

ILLUSTRATION

En 2020, on a adoré la data illustrée par l’activiste New-Yorkaise Mona Chalabi, qui a su rendre les graphiques sexy, les gribouillis psychologiques de Tara Booth qui fait rire de nos vulnérabilités et les chroniques du Covid de la japonaise à Paris, Eiko Maekawa.

 

  • Twitter
  • Facebook
  • Gmail
  • LinkedIn

Rokhaya Diallo / Crédit : Roberto Frankenberg pour Télérama 

JOURNALISME

Définitivement l’année Rokhaya Diallo. Enfin quelqu’un pour contredire les vieux boomers sur les plateaux de télé, remettre la France en face de son image à l’international et de ses contradictions.

 

  • Twitter
  • Facebook
  • Gmail
  • LinkedIn

Dorothée Janin / Crédit : Thomas Laisné pour Getty Images 

LITTÉRATURE 

En autrice, c’est la très précise Dorothée Janin, pour son Île de Jacob ultra atmosphérique. En éditrice, c’est Clara Tellier Savary, la fondatrice des excellentes éditions de la Goutte d’or. Et on va remettre un prix pour l’ensemble de son œuvre à Virginie Despentes, pour ses prises de paroles salutaires.

 

  • Twitter
  • Facebook
  • Gmail
  • LinkedIn

Aurora James / Crédit : Into The Gloss

MODE

Celle qui a donné un bon coup de pied (bien chaussé) dans la blancheur de la mode, c’est Aurora James, fondatrice de la marque Brother Vellies, avec sa campagne « 15% Pledge » pour que les magasins et médias s’engagent à ce que 15% des marques qu’ils vendent ou représentent soient black-owned. Un pari déjà tenu par Sephora, Macy’s, Bloomingdales, Vogue, Yelp, etc… 2020 ne serait pas 2020 sans Marine Serre et son motif croissant de lune, son discours engagé et sa mode futuriste, mais on tient aussi à saluer le talent de Sarah Nsikak de La Réunion qui, dans un esprit rappelant le travail d’Emily Bode ou de Grace Wales Bonner, met en avant l’artisanat et l’Afrique avec un boulot de patchwork trop trop beau. Et plus près de nous, on est toujours aussi fan de l’engagement écologique et éthique d’Amélie Pichard, qui sait rendre ça sexy et fun.

 

  • Twitter
  • Facebook
  • Gmail
  • LinkedIn

Megan Thee Stallion / Crédit : Revlon

MUSIC

Si vous êtes passé.e à côté de Megan Thee Stallion, c’est probablement que vous n’aviez pas de réseau. Avec l’indéboulonnable Cardi B, elle a sorti WAP, un brûlot féministo-cul qui a bien tourné, mais elle duotise avec Beyoncé et assure en solo itou. En France, on a beaucoup d’espoir pour Yseult ou Lous & the Yakuza.

 

  • Twitter
  • Facebook
  • Gmail
  • LinkedIn

Charlotte Pudlowksi / Crédit : Télérama 

PODCAST

On en a beaucoup écouté cette année, notamment ceux de Charlotte Pudlowski (surtout le dernier Et peut-être une nuit sur l’inceste, sujet pas facile à traiter mais gros carton), celui de Cécile Togni avec Mon Endométriose (encore un thème tabou mais un super résultat et une parole libérée) ou Coming Out de Julia Layani et Elise Goldfarb, qui sont aussi les créatrices de Fraîches, “le média qui fait tomber les étiquettes”.

 

  • Twitter
  • Facebook
  • Gmail
  • LinkedIn

Jacinta Ardern / Crédit : Vogue 

POLITIQUE

Ok, vous l’avez déjà lu ici ; les femmes ont beaucoup mieux géré cette crise mondiale qu’est le Covid. Et la meilleure, c’est de loin (très loin même) la première ministre de Nouvelle Zélande, Jacinta Ardern. On a bien sûr adoré suivre la saga des démocrates américaines vs. Trump (de feu Ruth Bader Ginsburg à AOC, en passant par la nouvelle VP Kamala Harris), mais on tient surtout à saluer le travail de Stacey Abrams qui a réussi à convertir la Georgie et a permis à Joe Biden de remporter cette élection présidentielle. Et en France ? Christiane Taubira est le nom qu’on entend le plus (mais celle-ci reste discrète).

 

  • Twitter
  • Facebook
  • Gmail
  • LinkedIn

Gitanjali Rao / Crédit : Time Magazine 

SCIENCE

Les vaccins sont féminins… Le Pfizer est signé d’Ozlem Tureci et de son mari qui, à la manière des Curie, vont sauver le monde. Mais pas seulement ! Puisque son fameux concurrent Moderna a été crée par une équipe dirigée par une femme, Kizzmekia Corbett, et financé en partie par une autre, la célèbre et fabuleuse chanteuse de country, Dolly Parton. Un pari pour l’avenir ? Gitanjali Rao, élue Kid of the Year par Time Magazine, une jeune scientifique et inventrice de 15 ans qui travaille sur des tas de sujets, de la décontamination de l’eau au cyber-harcèlement.

 

 

VOIR D’AUTRES ARTICLES

Les linguine alle vongole bien relevées

On touche en un coup de fourchette, aux deux rives de la Méditerranée ! Twistées à la harissa, ces linguine alle vongole qu'on connaissaient sages explosent soudainement en bouche. Ça se cuisine en un rien de temps, ça pique juste ce qu'il faut et ça se mange même un...

La méthode “Airbnb” ou la mort annoncée des bureaux

Voici quelques maisons dans lesquelles Brian Chesky, le fondateur d’Airbnb, va habiter cette année. "À partir d’aujourd’hui, je vis sur Airbnb. Je vais rester dans une ville différente toutes les deux semaines" : c'est ce qu'à récemment annoncé celui s'est déjà...

​Télétravailler peut faire baisser vos impôts

Bon... Semaine pro’, on fait notre déclaration d’impôts ! Surtout que cette année, il y a une p’tite nouveauté qui pourrait vous motiver : certains frais liés au télétravail peuvent être déduits, eeeeh oui ! Factures internet et de tel', fournitures, encres...

Share This

Share this post with your friends!